]Squall[ no sekai

Final Fantasy, Japon, jeux video, mangas, animes et... moi ! ^^

16 novembre 2005

Final Fantasy XII (Playable Demo Version)

ff12_logo

Ayant enfin pu me procurer la démo de FFXII sortie hier aux Etats-Unis avec Dragon Quest VIII, c'est avec plaisir que je reviens ici pour livrer quelques réactions à chaud.

L'intrigue du jeu est à peine révélée par les 2 bandes annonces présentes au début et à la fin de la démo. Une histoire de princesse et de pirates dans un contexte très guerrier... L'analogie avec FFIX est plus que tentante, mais très vite eclipsée par une autre qui saute plus que jamais aux yeux : Star Wars! De l'ambiance d'une rue de marché cosmopolite, un défilé militaire, des vaisseaux spatiaux, et même jusqu'à leurs bruitages, et pour couronner le tout les transitions entre les scènes, tout dans cette vidéo évoque la double trilogie de Lucas.

Mais entrons dans le jeu proprement dit. Nous voici donc sur une jolie plage avec 3 héros portant déjà armes et boucliers. Au loin on distingue les ennemis errant tranquillement, ou s'attaquant carrément entre eux. En s'approchant, les héros dégainent automatiquement leurs armes, et le combat s'engage sans aucune transition. Nous dirigeons le leader du groupe, et nous pouvons nous déplacer librement autour du monstre à la manière d'un ARPG ou d'un MMORPG. En appuyant sur X, le menu des actions s'ouvre, permettant d'attaquer, de lancer des magies ou d'utiliser un objet. Une fois l'action choisie, une barre d'attente se charge, et l'action s'effectue une fois celle-ci complètement remplie.

Un peu plus de détails maintenant. Dans le menu, appuyer sur les flèches droite ou gauche donne le menu d'actions des autres personnages, et permet de leur assigner des actions sans pour autant contrôler leur déplacement. Pour prendre totalement le contrôle d'un héros, il faut le faire passer "leader", en appuyant sur haut ou bas hors d'un menu, pour ensuite sélectionner le nouveau leader. Cette opérations se révèle malheureusement assez fastidieuse, surtout au beau milieu d'un combat.

Dans le menu d'un personnage, une option "GAMBIT" permet de décider si l'IA doit faire exécuter automatiquement des actions par le personnage ou pas. Ce qui veut dire qu'avec cette option à "ON" sur tous les héros on peut sans problème lacher la manette pendant un combat... Plutot étrange. Alors qu'au contraire, tous à "OFF" représente un vrai challenge. Peut-être une manière de s'adapter au niveau des différents joueurs?

La démo propose ainsi 2 "dongeons". Le premier, sur la plage, dont l'objectif est de tuer 3 bestioles d'une race précise afin de réveiller et faire sa fête à un méchant T-Rex. L'espace est assez vaste mais néanmoins délimité par de très moches points jaunes, que j'espère absents du jeu final. Autre mocheté effrayante, le message "Stage Complete" une fois le boss battu fait affreusement penser à un Dongeon-RPG, espérons vraiment que ce n'est que pour les besoins de la démo!

La seconde partie de la démo est cette fois un vrai dongeon fermé, avec des ennemis similaires au premier. Le but est de tuer une adamantoise qui donne une clef vers un boss encore plus terrible. L'équipe est totalement différente, permettant d'avoir un aperçu des différents personnages de FFXII. La grosse différence entre les 2 niveaux est que pour le premier l'action se fige lors de l'ouverture d'un menu, tandis que le jeu continue dans le deuxième. Si la perspective d'un jeu plus dynamique paraît attrayante, en pratique la tentation est alors grande de laisser l'IA s'occuper des actions par manque de temps ou parce que le jeu devient assez brouillon. Mais je suppose aussi que tout cela demande un petit temps d'adaptation.

Du côté graphique, l'ensemble est beau sans être époustouflant, comme on serait en droit d'attendre d'un FF si longtemps repoussé. On est plutôt face à un FFXI amélioré... Deux choses ont pourtant retenu mon attention : les bombes, magnifiques, et les invocations, synonymes comme d'habitude d'un déluge d'effets visuels en tout genre.

Pour la bande-son, je suis assez déçu. La patte de Uematsu-sama a disparu, et on se retrouve avec des musiques trop proches de FFTactics, collant certes parfaitement à l'univers d'Ivalice, mais à mon sens pas vraiment adaptées à un RPG. Encore une fois, ma seule satisfaction concerne les invocations, pendant lesquelles le changement de musique donne une bouffée d'air pur.

Au final, difficile d'arriver à un avis vraiment positif ou négatif après quelques dizaines de minutes passées sur cette démo. Même si je n'aime pas les musiques et que je trouve que le jouabilité n'est pas au top, notamment lors du changement de leader, le fun est quand même bien présent dans les combats, et c'est peut-être le principal. Pour l'histoire, je ne me fais vraiment pas de souci, ce sera énorme, comme d'habitude! Il reste à espérer que Matsuno, le créateur de ce FFXII, fasse un vrai Final Fantasy, et ne tombe pas dans des styles qu'il connaît trop bien, tels que le Dongeon-RPG (Vagrant Story) ou le Tactical-RPG (Final Fantasy Tactics). Wait & see donc, mais l'attente sera longue !

Posté par squall à 15:19 - Jeux vidéo - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Pas d'idée de titre!

    Et bien il tombe déjà beaucoup dans le FFTactics, l'ami Matsuno, tu ne trouves pas? Oh, ça alors, le royaume de FFXII s'appelle.... Ivalice? O.o
    Par contre, je ne comparerais peut être pas l'ultra technologisme néodesertico-philosophico-manichéein de l'ami Lucas à ce qui me semble être autrement plus lyrique et plus émotif... Plus....Nippon peut être?

    Enfin, ça n'empèche pas ce jeu d'être prometteur, rassure moi? ... Moi qui en rêvais, je sens en toi une légère déception qui commence à grandement m'inquièter... J'étais déjà horrifiée par la tête du héro....
    Ahhhh Square, mais où as tu mis tes créateurs de génie? Où sont les FFVII, les FFIX ? T.T

    Posté par N'aeris, 18 novembre 2005 à 16:14
  • Encore moins d'idée ^^;;

    As-tu regardé les vidéos dont je parle ? Pour infos, elles sont disponibles sur ffworld : http://www.ffworld.com/?rub=news&page=voir&id=247
    Là si l'ultra-technologisme ne te saute pas aux yeux...

    Je ne dirais pas que je suis vraiment déçu par cette démo, mais plutot attentiste. Si la démo est présente *tel quelle* dans le jeu final, alors effectivement c'est une déception. Par contre si les quelques défauts que j'ai pu énumérer sont corrigés (sauf la musique, hélas), et si le scénario tient la route derrière, alors on aura un bon FF.

    Pour conclure, ce sont plutôt les bandes-annonces qui semblent beaucoup plus prometteuses que les quelques minutes passées dans la démo.

    Posté par Squall, 19 novembre 2005 à 17:43

Poster un commentaire